Aujourd’hui, et comme tous les autres jours de l’année et de ma vie, j’ai choisi de m’habiller comme je voulais, comme je me plaisais.

Aujourd’hui j’exerce un travail qui me plaît, qui me passionne, et je le fais en toute liberté sans avoir eu à demander l’autorisation à mon mari ou autre.

J’ai choisi d’être mère à l’âge auquel je voulais, et du nombre d’enfants que je souhaitais.

Aujourd’hui, et comme tous les autres jours de l’année, je conduis ma voiture, je donne mon avis, je m’exprime sans crainte. Et je continue de construire la vie que je me suis choisie, en conscience.

Mes filles, grâce à ce que je fais au quotidien devant vous et pour vous, j’espère vous offrir cet exemple de liberté et de droit d’exister selon VOS choix. En tant que filles et futures femmes.

Mes filles, soyez libres de vous exprimer, d’agir, d’exister, de décider, de choisir, d’aimer ou de désaimer. Sentez-vous libres de hurler votre colère quans vous vous sentirez rabaissée, sentez-vous libres de vous défendre si vous vous sentez oppressées, sentez vous libres de répondre si vous vous sentez humiliées.

Vos idées, vos choix, vos droits, votre corps vous appartiennent. Et même si parfois vous vous sentirez au bout du chemin, au bout du rouleau, trouvez du soutien, des appuis et de la réassurance auprès d’autres femmes. Celles de votre famille, celles de votre communauté.

Pour ne plus avoir besoin d’un 8 mars pour rappeler les DROITS DES FEMMES dans le monde, continons de les défendre chaque jour de l’année .

Marion.